Seront notamment retenues les tests de la viabilité technique ou économique d'une technologie innovante ayant pour objet la diffusion des connaissances acquises, la mise en place de dispositifs de valorisation des découvertes scientifiques et d'échange de pratique auprès des professionnels, les expérimentations de mesures techniques, de plans de gestion de la ressource allant au-delà de la réglementation.
Ce dispositif s’adresse aux organismes de recherche publics ou privés, aux organisations représentatives de la production tant nationales que locales de la pêche, de l'aquaculture, de la commercialisation et de la transformation des produits de la mer.